Se nourrir pendant la Grande Guerre, au front et à l’arrière

L’alimentation devient, à l’instar de l’argent, le nerf de la guerre : stratégies, ravitaillements, rationnements, famines...La visite propose de découvrir les collections du musée en questionnant le rapport entretenu par le Front (rations des soldats, approvisionnement) et l’Arrière (rationnement, recettes anti-gaspillage et propagande) avec la nourriture.

Réservation indispensable